MAZOUT DE CHAUFFAGE ET CARBURANTS
Analyse des marchés
Tendance à la hausse
hausse.png
Légère augmentation du pétrole
Les prix du pétrole se reprenent mardi mais sans grande conviction, rassurés cependant par le dernier rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui estime que la demande va repartir en 2021, bien que moins que prévu.

A Londres, le baril de Brent ou brut de mer du nord, pour livraison en mars gagne 1,13% à Londres par rapport à la clôture de la veille, à 55,37 dollars.

Le baril américain de WTI (West Texas Intermediate), aussi appelé Texas Light Sweet, pour le mois de février augmente dans le même temps 0,34% à 52,54 dollars.

En hausse, les cours du brut "manquent cependant de direction claire car comme souvent, il y a des arguments baissiers et haussiers", a résumé Eugen Weinberg, analyste de Commerzbank.

A l'image du rapport de l'AIE rendu public plus tôt dans la journée: celui-ci fait état de commentaires plutôt optimistes pour la solidité de la reprise de la demande d'or noir, mais révise légèrement son volume à la baisse, de 0,6 million de barils par jour pour le premier trimestre et de quelque 0,3 million pour l'ensemble de l'année.

La demande mondiale est maintenant attendue en rebond de 5,5 millions de barils par jour (mb/j) en 2021, à 96,6 mb/j après une chute de 8,8 mb/j l'an dernier.